Marylise: la passion

3 décembre 2009

La passion est un sentiment, un bien être , un état de vivre. Chaque personnes en a une propre à lui ou pas. Cette passion se vie au quotidien ou a un moment bien précis. Elle peut être notre moteur de vivre. Je vais parler de la passion quelque chose, de la passion d’un être chaire et des danger.

Tout d’abord, la passion de quelque chose. Il existe plusieurs passions comme des animaux, des figurine , pour un chanteur pur un sport, pour les voitures…. Toute c’est passion peuvent nous aider à vivre ou tous simplement être une passade. La passion qu’une chose peu naitre quand on est tous petit ou peu venir en grandissant ou même ne pas venir du tout. Elle peut arriver en regardant quelque chose ou peu venir grâce à un proche qu’il a cette passion et qu’il nous la transmet. Touts cela montre comment une passion de quelque chose peu naître.

Ensuite la passion d’un être chaire. Cette passion pour un être chaire députe par celle de ces parents et de ses frères et sœurs. Elle dure tous au long de la vie car en grand issant on a une passion pour quel qu’un qui nous comprend, qui nous aime . cette être chaire peu nourrir mais passion dure toujours a mesure des années passer auprès de cette personne Tous cela montre que les passion d’être chaire peu durée toute une vie.

La passion peut amener au suicide. Les personne s qui sont passionner par de star peuvent en arriver au suicide. Comme un homme passionner par une chanteuse c’est suicidé pour elle car il voulait être reconnu. Mais au final la sart à été traumatiser et s’en est voulus. L’homme c’est suicidé sur internet. Mais aussi les personne peuvent tué les gens pour qui il ont une personne. Tous cela montre que la personne passionné peut en arriver au suicide ou à tué des personnes.

Fin la passion peut entrainer des changement physique. Les gens qui ont une passion pour quelque chose de bien précis. Ils changent de look, de coiffure et même se fond de la chirurgie esthétique pour ressembler à sont idole. Il y en n’a même qui se fond des pressings pour ressembler à un animal ou autre chose. Tous cela montre que la passion peut nous amener à faire n’importe quoi de son corps.

Pour finir la passion peut être bénéfique comme dangereuse pour les personnes. Elle peut nous aider à vivre. Elle peut nous amener à tué des personne ou à se transformer physiquement. Et ce que l’amour et bénéfique pour nous les hommes.

Publicités

Julie: l’Homosexualité

25 novembre 2009

Honte, amour, sentiments, différences, sexes similaires, Comment l’homosexualité est-elle perçue dans les familles ?


De nos jours, l’homosexualité est mal perçue dans certaines familles. Etre homosexuel, ce n’est pas un phénomène normal. L’homme et la femme sont faits pour être ensemble et ainsi se reproduire pour fonder une famille. Un homme ne peut pas être attiré et amoureux d’un autre homme, pareil pour la femme. Dans la rue, un couple d’homosexuel, main dans la main, s’embrassant provoquent des regards, du dégoût, ils sont montrés du doight, mis à l’écart, ils ne sont pas normaux. L’homosexualité, n’est pas normal, cela est mal vue, certaines familles ont du mal à l’accepter, elles renient donc ces personnes.


Cependant, l’homosexualité est bien perçue dans certaines familles. Etre homosexuel, ce n’est pas forcément un choix, c’est déjà inscrit dans les gênes, on ne choisit pas d’être attiré par une personne du même sexe. Chaque personne est avant tout humaine, on fait ce qu’on veut, on aime qui on veut, sa ne regarde que nous, chacun est libre de faire ce qu’il veut. Et puis lorsqu’on apprécie une personne, c’est pour ce qu’elle est, et pas pour ce qu’elle fait. L’homosexualité est bien perçue dans certaines familles.


L’homosexualité ne se commande pas chacun est ce qu’il est, et personne n’a le droit d’en   juger.

JUlie: le mariage

25 novembre 2009

Union, fiançaille, amour, cérémonie, fidélité, le mariage est-il nécéssaire pour s’unir avec son( sa) partenaire ?


Tout d’abord, le mariage est nécéssaire pour s’unir avec son(sa) partenaire.Le mariage est une belle preuve d’amour, une belle et grande cérémonie où l’on se donne l’un à l’autre, on s’engage pour la vie, on échanges les alliances.Lorsqu’on trouve la bonne personne, celle avec qui on veut faire sa vie, il ne faut pas hésiter une seconde.Toutes les filles rêvent  de trouver le prince charmant de faire leurs vie avec, de se marier avec lui, dans une belle robe blanche.Le mariage est nécéssaire pour s’unir avec son(sa) partenaire.


Mais, le mariage n’est pas nécéssaire pour s’unir avec son(sa) partenaire.Le mariage est une façon de s’unir, mais ce n’est pas la seule, on peut aussi se pacser, cela nous engage l’un envers l’autre, sa nécéssite une aide mutuelle et permanente, sans pour autant avoir la bague au doight.Et puis on est jamais sûr d’avoir trouver la bonne personne.Si deux personnes se pacsent, elles peuvent à tout moment rompre ce contrat, ce qui n’engendrera pas de suite, contrairement à la rupture du mariage qui entraînera un divorce, très coûteux.Le mariage n’est donc pas nécéssaire pour s’unir avec son(sa) partenaire.


Le mariage c’est une groce union, un engagement énorme, mais il y a un risque que cette union ne durera pas,et sera très couteux, alors que le pacs est un engagement, une union moins forte qui ne nécéssitera pas d’un coût très élevé.Une belle union, le mariage, mais à quel prix ? Ne serait-il pas préférable une union plus simple ?

Aurore: A-t-on la liberté de penser ?

25 novembre 2009

La liberté de penser est sacrée et inviolable. Être libre, c’est être maître de soi. Dans notre société, la liberté de penser est un droit fondamental mais souvent exploité par les médias. Penser, c’est contrôler ses pensées. Mais aujourd’hui a-t-on la liberté de penser ?

 

Oui, on a la liberté de penser. En effet, la société nous pousse à faire nos propres chois, à donner notre opinion sans aucune censure. Les médias et les artistes en sont souvent les acteurs. Mais aussi le fait que nous soyons des citoyens français vivant sous le régime de la Démocratie.

 

Non, la liberté de penser ne nous appartient pas. Si la société nous pousse à penser librement, elle peut aussi nous manipuler. Ainsi, cette liberté de penser existe de moins en moins de nos jours car pensé c’est se mettre selon le point de vue de tous.

 

Oui, la liberté de penser nous appartient. Car, elle fait partie de notre personnalité, elle est le fruit de notre raisonnement. En effet, la liberté de penser nous pousse dans notre imagination, dans la défense de ce qui nous parait juste.

 

Non, nous n’avons pas la liberté de penser. En effet, cette liberté nécessite de faire des choix. En société il est difficile de faire des choix sans être victime de reproche, la liberté de penser est donc contrôlée par cette pression.

 

Pour finir, on peut dire que la liberté de penser nous appartient librement mais de manière contrôlée. Comme toute liberté, elle possède des limites non négligeable pour pouvoir vivre en société.

Agathe: les condamnations sont-elles justes?

16 novembre 2009

Les condamnations données par le juge sont-elles justes ? Dans les deux premières parties, je vais justifier pourquoi elles sont justes, et dans les deux dernières, prouver pourquoi elles sont injustes.

 

Tout d’abord, certaines condamnations sont justes car les personnes condamnées méritent leur jugement. Les gens ayant commis des infractions graves ont des punitions adaptées (amendes, prison…). Par exemple, quelqu’un qui commet un crime sera jugé par la cour d’assises et sera condamné à faire de la prison. Donc, certaines condamnations sont justes car les personnes condamnées méritent leur jugement.

 

Ensuite, les condamnations données par le juge sont justes car elles servent à prendre conscience de sa responsabilité, à apprendre de ses erreurs, et qu’on comprenne l’importance de respecter les règles. Par exemple, un adolescent commettant un homicide involontaire, va passer au tribunal correctionnel, et va être placé sous garde, il pourra donc réfléchir à ce qu’il a fait et apprendre de ses erreurs. Alors, les condamnations données par le juge sont justes car elles servent à prendre conscience de sa responsabilité, à apprendre de ses erreurs, et qu’on comprenne l’importance de respecter les règles.

 

Mais, d’autres condamnations ne sont pas justes car il y a parfois des innocents qui sont condamnés. Cela arrive lorsque trop de preuves sont trouvées sur une personne, même si cette dernière n’a pas commis d’erreur. Par exemple, une personne consommant de la drogue, peut la mettre à l’intérieur d’une voiture ou d’un domicile de quelqu’un d’autre sans qu’il ne le sache, pour but de ne pas se faire prendre et se faire interpeller par la police, qui accusera la victime de cacher de la drogue chez elle. Donc, d’autres condamnations ne sont pas justes car il y a parfois des innocents qui sont condamnés.

 

De plus, les condamnations sont injustes car certaines peines ne sont pas assez lourdes. Parfois les peines données ne sont pas assez longues ou pas assez efficaces. Par exemple, un homme qui commet des agressions est condamné à un certain nombre d’années en prison, mais lorsqu’il en sort, il recommence ses agressions. Alors, les condamnations sont injustes car certaines peines ne sont pas assez lourdes.

 

Pour conclure, les condamnations émises par le juge ne sont pas toujours justes, cela dépend des circonstances. Elles permettent de rendre compte des erreurs aux gens ayant commis des infractions.

Julie:La guerre est-elle juste ou injuste?

9 novembre 2009

Premièrement la guerre n’est pas acceptable. Il y a d’autre moyen de régler des problèmes que la violence.

Les hommes peuvent t’entait de se mettre d’accord en parlant. Pour ma part la guerre fait souffrir les gens car elle les amène à la mort et rend la vie très difficile après la guerre.

Par exemple : lorsque deux pays se font la guerre et ravage tout sur leur passage.

Ainsi la guerre n’est pas acceptable.

Deuxièmement la guerre n’est pas acceptable car elle détruit tout.

Lorsque les armes attaque le lieu d’habitation, tue des jeunes enfants je trouve ça inacceptable. Il peut y avoir d’autre moyen que la guerre.              

Par exemple : passé un accord, parler, essayer de régler les différentsil y a des moyens multiple au quel ils ne pensent pas.

La guerre épargne personne les gens savent parfois même pas pourquoi ils se battent ils ne font qu’appliquer les ordres des supérieur.

Voilà pourquoi je n’accepte pas la guerre qui détruit tout.

Julie: Le remariage pour ou contre ?

9 novembre 2009

Tout d’abord je suis pour le remariage car l’amour qu’on porte à une personne peu parfois changé.

Nous pouvons voir dans nos générations de plus en plus de familles recomposées.

Les gens ressentent des sentiments fort qui au bout d’un moments change lorsque la relation entre les conjoints commence à s’envenimer il vaut mieux tout arrêter avant de faire souffrir d’autre personne de la famille. Lorsque les sentiments et l’amour n’est plus la il est dur de vivre sous un même toit. La rencontre d’une nouvelle personne peut changé toute une relations dans un couple qui à partir de la décide d’un divorce.

Exemple : ma tante après trois ans de mariage et un bébé à décidé de divorcé pour ce mettre en couple avec son nouveau conjoint.

En effet voila pourquoi je suis en total accord avec le remariage.

Cependant je suis contre le remariage car il peut faire souffrir les enfants.

Lorsque les parents commence a ne plus s’entendre entre eux et que les enfants sont spectateur de ses prise de tête les enfants pense que ces de leur faute et se mette en échec scolaire ou sociale.

Exemple : un couple en désaccord pour un futur divorce sur les partages des biens communs les enfants rentrants de l’école entendants chaque soir leurs parents se disputer, l’enfant se sens mal est commence a se mutiler.

En conclusion je suis contre le remariage qui fait souffrir les enfants.

 

les sentiments

30 octobre 2009

Tout d’abord je vais vous démontrer que les sentiments dépendent de la liberté  en répondant aux problématiques suivantes. Premièrement, est on libre d’exprimer ses sentiments ? les sentiments empêchent-ils chaque individu d’être libre ?  Mais encore la liberté est elle indispensable à tout êtres humains, et pour finir chaque personne recherche t’elle  a etre emprisonnée par les sentiments de l’autre

  1. I.      Est on libre d’exprimer ses sentiments ?

Pour commencer, les sentiments ont besoin de liberté, car ne pas être libre de les exprimer est une contrainte pour la personne qui  les éprouves .Par exemple, un amour profond et impossible ressentis à l’égard d’une personne inaccessible, mais encore, les mœurs, les homosexuels ne pouvaient pas afficher publiquement leurs sentiments .C’est donc pour cela que les sentiments ont besoin de liberté.

  1. II.      Les sentiments empêchent –ils chaque individus d’être libre ?

Ensuite, les sentiments empêchent chaque individu d’être libre car les sentiments empêchent que certains actes se produisent, par exemple, dans une relation amoureuse , les sentiments peuvent freiner voir empêcher une éventuelle trahison de son compagnon comme dans le  livre « Révélation  de Stephenie Meyer » Bella est confronté a du dilemme entre Edward qui est vampire et Jacob qui est un loup garou , ces deux personnage sont ennemie jurés , elle a un sentiment amoureus pour ces deux garçons , mais l’amour qu’elle éprouve pour son amour initiale Edward est plus fort que le charme de Jacob qui la trouble intensément .Mais encore , les sentiments peuvent provoquer le mal-être, et le desespoir d’une personne , et peut détourner les projets qu’elle c’était fixée par exemple dans «   Roméo et Juliette « qui est une pièce de William Shakespeare Roméo se suicide après avoir copris que sa Juliette c’est donné la mort , alors qu’ils avaient tout deux imaginé leur vie heureuse et ensemble jusqu’à ce que la mort les sépare .C’est donc pour cela que les sentiments empêchent chaque individu d’être libre .

  1. III.      La liberté est – elle indispensable à tout êtres humains ?

Mais encore, la liberté est indispensable a tout  être humains car chaque personnes à des idées, une façon de penser différentes des autres, chaque individu a une notion et des  interprétations de la liberté qui lui est propre en fonction de son vécu et de ses sentiments, par exemple, dans un débat, les individus vont défendre leurs façon de penser et de voir les chose et vont exiger la liberté de l’exprimer car selon lui ces idées sont juste , mais encore, une personne ne peut se développer correctement s’il a trop d’interdit par exemple dans l’éducation de l’enfant , plus il a de limites , plus il va vouloir les franchir .

C’est donc pour cela que la liberté est indispensable a tout être humains.

  1. IV.      Chaque personne recherche t –elle a être emprisonnée par les sentiments de l’autre ?

Et pur terminer, une personne recherche à être emprisonnée des sentiments de l’autre, par exemple dans un couple, on a un besoin d’appartenir entièrement a l’autre et de paraître dans toutes ses pensés , Mais encore l’amour est tout simplement un sentiment qui nous emprisonnes a l’autre .

C’est donc pour cela, que chaque personne recherche à être emprisonnée par les sentiments de l’autre.

En conclusion, j’ai car j’ai pu prouver que, les sentiments ont besoin de liberté, que les sentiments empêchent chaque individus d’être libre, mais encore, que  la liberté est indispensable à tout être humains et pour finir chaque personnes cherchent a être emprisonné de ces sentiments de l’autre.

Elody: la passion

29 octobre 2009

La passion est un sentiment d’envoutement d’une chose, d’une personne. Quelle qu’elle soit, elle nous emprisonne, nous possède, obsédé par cette même chose, on y pense ! Cette passion nous rend la vie plus intense et nous fait avancer dans le milieu de la profession.

 

 

Tout d’abord, la passion fait l’intensité de la vie, quelqu’un qui nous hante, nous obsède, à qui on pense si souvent. Ce sentiment est la passion, qui pourrait être synonyme de l’amour. Par exemple, un homme qui nous rend heureuse, qui nous passionne, que l’on admire pour toutes ses qualités et ses défauts. Ce sentiment de passion nous rend tous vivant par cette intensité.

 

Ensuite, cette passion est un art, une culture, elle nous rend admiratif pour un travail, ce talent inouï à faire des choses si magnifique et que l’on aime. Un métier de toute une vie doit être une passion. Par exemple un peintre qui peint sa toile, il le fait passionnément avec son pinceau et avec ressenti. La passion est un art pour celui qui le ressent, comme un métier qui est notre passion.

 

 

Pour finir, chaque personne qui a une passion, quel soit différente ou pareil que l’autre, je pense que le ressenti lui est unique à chacun.

Joëlle: La peine de mort est-elle juste?

29 octobre 2009

La peine de mort est-elle juste ? Dans le premier cas je dirais que oui et j’argumenterais mon choix et dans le deuxième et troisième cas je dirais que la peine de mort n’est pas juste.

Tout d’abord, la peine de mort est juste, car on doit condamné une personne si elle commet un meurtre. Si quelqu’un a tué une personne doit-elle vivre? Par exemple; si un homme tue une femme il ne doit pas vivre donc la peine de mort est juste car on doit condamné quelqu’un qui tue.

Ensuite, la peine de mort n’est pas juste elle est insuffisante, on ne doit pas condamné quelqu’un  sans qu’il souffre a sont tours. Si quelqu’un assassine une autre personne on doit le condamné qu’il reste en prison pendant toute sa vie pour qu’il souffre donc la peine de mort n’est pas juste, elle est insuffisante

Puis, la peine de mort n’est pas juste, car on reproche a un meurtrier ce que la justice fait. Si une personne tue, la justice la condamne a la peine de mort, ce qui fait que la justice et a sont tour un meurtrier, il commet la même faute que la personne donc la peine de mort n’est pas juste.

Pour conclure, la peine de mort n’est pas juste, car il faut que la personnes souffre a sont tours, qu’il souffre autant qu’il a fait souffrir les personnes.